Séquences et montages vidéo


Cet article est en cours de rédaction. Il sera prochainement complété par des illustrations et des exemples. Contactez-nous pour plus d’informations, ou abonnez-vous pour suivre les évolutions.


Dans la vraie vie, une séquence vidéo est souvent réalisée en plaçant la caméra sur un pied et en faisant un mouvement, par exemple par exemple un panoramique sur la droite, ou en zooomant / dézooomant dans l’image. Il est possible, par logiciel, de faire la même chose avec une photo 360, dont la résolution est élevée, et donc de générer une séquence vidéo (un « rush ») qui pourra par la suite être intégrée dans un montage au même titre qu’une séquence qui aurait été tournée dans le monde réel.

Chaque photo panoramique se comporte donc comme une petite banque de séquences vidéos :

  • il devient possible produire un clip sans devoir se préoccuper de la météo ou de la saison, dès lors que l’on dispose des photos 360 ;
  • la qualité d’image est déterminée par celle de la photo 360 ;
  • bien sûr ces séquences peuvent être mixées avec des rushes vidéo traditionnels ;
  • les coûts de production très modestes au regard d’une production classique ;
  • il est possible de faire des « mouvements de caméra » qui seraient impossibles en conditions réelles, induisant des images spectaculaires ;
  • ces « rushes virtuels » peuvent être conçus sur mesure, que ce soit pour les mouvements de caméra, les effets de zooom ou encore la longueur des plans.